Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Partager
Partager sur email
Partager

Édition #19 — 22 SEPTEMBRE 2019

Cher ami du whisky,

Cette semaine, on était vraiment à sec : peu de choses à vous partager, peu de temps pour rédiger un billet de fond, ça sentait la newsletter ridiculement courte.

Et puis, tel l’homme qui tombe a pic, Yoann est arrivé pour nous parler de whisky et d’une de ses découvertes (très) originales. Voici son interview express.

Bonne lecture,

Robin

Message in a bottle

Nos lecteurs partagent leur passion

Une interview où on parle de fumé, encore de fumé, de mouton et d'Islande.

Après Sonia et Paul, nous partons pour la troisième fois à la rencontre d’un lecteur, en la personne de Yoann, un toulousain amoureux du whisky, qui vit dans le Tarn-et-Garonne et travaille dans la robotique.

Dans cette courte interview, Yoann nous parle de ses coups de coeurs et nous amène faire un tour en Islande à la découverte du whisky local. C’est parti !

Whisky Weekly — Comment as-tu découvert le whisky ?

J’ai découvert le whisky par moi même. J’ai commencé en achetant une bouteille très abordable, histoire de découvrir. C’était un Monkey Shoulder. J’ai pas mal apprécié, et j’ai donc continué à acheter des bouteilles accessibles (Glenfiddich 12, etc.). J’ai ensuite tout naturellement continué à monter en gamme, en essayant tous les types de whisky pour connaître mes goûts.

WW — Quel est ton type de whisky favori ?

Mes whiskies préférés sont indéniablement les whiskies tourbés. Pourtant au début, j’avais un peu de mal à apprécier. Ce n’est qu’après en avoir goûté un bon nombre que j’ai vraiment adhéré à la tourbe. À tel point qu’aujourd’hui, j’ai du mal à choisir autre chose !

J’aime aussi beaucoup les whiskies vieillis en fût de sherry.

WW — Tes 3 chouchous abordables du moment ?

Mon coup de coeur du moment est le St Bernard’s Barrel de la SMWS, que j’ai eu l’occasion de goûter récemment. Ce whisky est une pure merveille !

Ensuite, on m’a offert très récemment un Highland Park Valkyrie (éditions limitées Viking). Un whisky tourbé et fini en fût de sherry. On reconnait la patte typique de Highland Park, avec des arômes nettement plus prononcées. J’ai beaucoup aimé !

Pour terminer, ma femme m’a offert un Rozelieure Fumé Collection. Whisky 100% français, produit en Alsace, avec uniquement des céréales régionales, et lui aussi tourbé et fini en fûts de sherry. J’ai vraiment apprécié ce whisky, il vaut le détour.

WW — Comment découvres-tu de nouveaux whiskies ?

Généralement, je découvre de nouveaux whiskies dans les bars, notamment lors de dégustations. Ou encore chez un caviste.

Mais ce que j’aime avant tout, c’est goûter des whiskies de pays que je visite.

Récemment, nous sommes allé en Islande, et j’ai découvert qu’eux aussi produisaient du whisky ! C’est assez récent, il s’agit de la distillerie Eimverk, seule distillerie à produire du whisky 100% islandais.

J’ai eu l’occasion de ramener une bouteille de Flokí Sheep Dung Smoked Reserve.

La grande particularité de ce whisky (qui n’en est d’ailleurs pas vraiment un, vu qu’il a moins de 3 ans, ils l’ont dénommé Young Malt) est qu’il est fumé avec une technique assez particulière. En effet, le mouton étant l’animal le plus répandu là bas, ils ont utilisé la bouse de mouton pour fumer leur whisky.

“Beuurk…!” me direz-vous ! Eh bien pas tant… Ce n’est en effet pas le meilleur whisky que j’ai goûté, mais en tout cas c’est pour moi le plus complexe ! Un nez et une bouche fumée, du foin, de l’herbe coupée, des épices et le plus fou, c’est la finale… Vous fermez les yeux et là, vous avez l’impression d’être dans une étable ! Oui oui, vous voyez cette odeur qu’on retrouve quand on pénètre dans une étable? C’est exactement ce que j’ai ressenti. Et aussi étonnant que cela puisse paraître, ce n’était vraiment pas désagréable !

WW — Et enfin, les endroits autour de chez toi que tu recommanderais à un amateur de whisky.

Je ne vais pas faire dans l’originalité, mais pour moi, le Hopscotsh à Toulouse est un lieu incontournable pour tout amateur de whisky qui se respecte. De nombreuses dégustations y sont proposées. Le personnel est de très bon conseil. On y mange bien. Bref, allez-y !

Merci Yoann !!

Ça vous a plu ?

Inscrivez-vous à la newsletter WhiskyWeekly et recevez ce genre de billet chaque dimanche dans votre boîte de réception.