Share on facebook
Partager
Share on twitter
Partager
Share on email
Partager

Whisky Quickly #9 — 24 décembre 2019

Cher ami du whisky,

Petit changement de programme cette semaine : on a remplacé le traditionnel email du dimanche soir par un email de réveillon.

En guise de mise en bouche à la longue soirée qui s’annonce, on vous partage les résultats du petit questionnaire qu’on vous avait envoyé il y a quelques semaines.

On en profite pour remercier chaleureusement les 36 lecteurs qui ont répondu à ces quelques questions et qui nous ont laissé leurs commentaires 🙂

On vous souhaite une belle soirée, un joyeux Noël, et on vous dit à dimanche.

Cheers 🥃

Robin et Julien

#1 : Parmi ces cinq "incontournables", lequel est votre préféré ?

On voulait commencer avec une question fermée pour avoir des stats parlantes. Alors on est allé voir sur différents sites si on pouvait trouver une “short-list” de whiskies bien connus à vous soumettre. Et on a trouvé ces cinq “incontournables” sur le site de La Maison du Whisky. Certes, ce ne sont que des marques qu’ils distribuent, mais on a quand même pris ça, car l’idée était d’avoir une question facile à répondre.

Voici votre palmarès :

Robin. Je me souviens très bien de ma découverte du (jeune) Machir Bay en 2014 : un gros coup de coeur ! J’apprécie toujours le déguster de temps en temps, et ce serait moi aussi mon préféré parmi ces cinq whiskies. Il y en a toutefois un que je ne connais pas encore : le Redbreast 12. J’ai senti sa version brut de fût samedi, et elle excite mes papilles ! J’aurais aussi pu donner un vote au Blanton’s Gold, que je trouve très sympa et qui mérite mieux qu’un zéro pointé 😉

Julien. J’hésite entre le Kilcho Machir Bay et le Dalmore 15. Ayant eu la chance de visiter les deux et même de prendre des bouffées d’iodes sur la plage perdue de Machir, je bénis Kilchoman pour la qualité de leur produits depuis la création il y 10 ans ; mais j’adore Dalmore pour la classe de leur marketing et les notes torréfiées de leur malt. Allez, Kilcho pour leur boulot et leur ferme !

 

#2 : Quel est votre coup de coeur de l'année 2019 ?


Beaucoup de réponses différentes à cette question ouverte, et c’est bien normal. Une seule bouteille est revenue deux fois : le Green Spot Léoville Barton. À part ça, beaucoup d’écossais mais aussi du français, du néo-zélandais, du japonais, du danois et même de l’anglais 😅

Voici quelques-uns de vos coups de coeur en image ci-dessous. La liste complète est ici : si vous cherchez des idées pour vos prochaines dégustations, un voilà un paquet 😉

Robin.Quelle dure question ! Je suis revenu fouiller dans mes notes de dégustation, et voici mes trois meilleures notes de l’année : un Glenfarclas Family Cask de 16 ans (2001), le Journey into joy de la SMWS (Bowmore, 20 ans) et un Glendronach 1995 de 22 ans. Un trio suivi de près par deux Craigellachie et un Jura embouteillés par la SMWS, par le Red Spot et le Teeling 24, et par le Glenglassaugh 30, tous ex-aequo. Bon, c’est plus vraiment un top 3 là…

Julien. Mon coup de coeur de l’année en terme de qualité a été la petite distillerie de Wolfburn à Thurso pour toute leur gamme. Sinon j’ai adoré plusieurs fûts de la Scotch Malt Whisky Society ces derniers mois, avec, dans l’ordre chronologique des dégustations :

#3 : Quelle bouteille allez-vous trouver sous votre sapin ? (ou celle qui vous ferait plaisir)


Là encore, qui dit question ouverte dit grande diversité de réponses. Et là encore, un seul whisky est revenue deux fois : le Ardbeg de la SMWS servi lors de la dégustation de décembre (celui cité par Julien ci-dessus), qui a charmé son monde et qui a été épuisé en moins d’une minute lors de sa mise en vente !!

Derrière, deux whiskies de la distillerie tarnaise Castan, un breton, un armagnac, et des whiskies écossais en pagaille ! La liste complète est ici.

Robin. Pourquoi un seul whisky quand il pourrait y en avoir plusieurs ? J’irais avec un petit florilège d’échantillons, genre “calendrier de l’avent” comme celui de la SMWS ou ceux de Drinks by the Dram.

Julien. Il n’y en aura pas cette année car j’en ai trop en stock mais je rêve de gouter le “Home is the sailor, Home from the sea” (SMWS), un Highland Park de 17 ans finit en fût de sherry.

#4 : Quel est votre profil de whisky préféré ?


La tourbe a beau être polarisante — soit un adore, soit on a beaucoup de mal avec elle, force est de constater qu’elle a son bon lot d’aficionados ! 70% des répondants ont cité le tourbé comme étant un de leurs profils favoris !

Derrière suivent le sherry et les influences vineuses, ainsi que les profils “épicés, rond et riche”. Au pied du podium, le profil iodé & maritime, qu’on aurait parié voir un poil plus haut.

RobinJe suis tombé dans le whisky avec la tourbe. Pendant longtemps je n’ai eu d’yeux que pour ce profil tourbé. Mais cette époque est révolue. J’ai désormais du mal avec la tourbe trop médicinale et lourde de la côte sud d’Islay, et je préfère la tourbe fine ou bien enrobée dans du sherry. Parce que oui, mon coeur balance désormais pour ces whiskies ronds et gourmands, aux arômes de vin, de fruits confits, de noix, de bois, d’épices…

Julien. Sur un pied d’égalité : les tourbés à la Ardbeg/Kilchoman, les maritimes et iodés à la Campbeltown comme Springbank, et les Old & Dignified de la SMWS.

#5 : Quelles sont vos régions favorites ?


Pas de surprise ici : qui dit tourbe dit… Islay ! Trois répondants sur quatre citent la petite île écossaise comme une de leurs régions préférées. Derrière, viennent Highland et Speyside. Le Japon, malgré sa hype internationale, échoue au pied du podium.

En queue de peloton, vous n’avez été que deux à citer les USA, dans la lignée du désamour pour le Blanton’s : le pape Jim Murray a beau se démener pour vendre les whiskeys de l’oncle Sam, la route est encore longue 😉

RobinHighland et Speyside pour moi aussi. Les îles également (Skye, Orkneys, Arran) et en quatre, l’Irlande.

Julien. My heart belongs to Scotland.

Pour finir...


La dernière question de notre mini-sondage était ouverte, vous proposant de nous donner vos commentaires. Parmi eux, quelques suggestions sur lesquelles on revient ici 😉

“Faire des dégustations avec vous” : on sera normalement aux dégustations de la SMWS du 13 janvier et du 3 février à Toulouse.

“Des événements pour rassembler la communauté” : on y pense vaguement, mais c’est pas encore pour tout de suite 😉

“Plus de splits”, “Des mignonettes” : ça par contre ça arrive très bientôt, avec quelques bouteilles SMWS à partager en janvier ou février.

“Et si on mettait en place notre propre Society ?” : haha bien tenté, mais c’est un projet un peu gros ça, non ? 😂

C’est tout pour ce soir ! On vous prépare une autre édition spéciale pour le début d’année, avec un petit récap de l’année 2019 et nos plans pour 2020.

Si vous avez d’autres questions pour nous, sur cette newsletter ou sur nous-mêmes, des choses que vous aimeriez savoir : n’hésitez pas à nous les poser en répondant à ce mail, on essaiera d’y répondre dans cette édition de début janvier.

Ça vous a plu ?

Nous n’envoyons plus de nouvelles newsletters depuis avril 2020.

Vous pouvez retrouver toutes nos éditions sur notre site ou ajouter votre email à notre liste de diffusion pour être informé si on rallume la machine.